SUPER BOWL 2017 DU SUPER FOOT DU SUPER SHOW ET DE LA SUPER DEMESURE A L’AMERICAINE

0
100

Des centaines de millions de dollars, tout autant en litres de bières, en son et lumière et en déception en une seule soirée. C’est l’équipe sur laquelle a parié Donald Trump, qui a gagné. Alors sa joie lui aura fait oublier les spots publicitaires dénonçant son système, une Lady Gaga qui anime le half time. Il a parié sur les Patriots de New England vainqueurs sur les Falcons d’Atlanta de ces 51è Super Bowl 2017 en direct du stade NRG Houston Texas et il a gagné son pari

UNE EDITION SANS PRECEDENT

Jamais la politique ne s’est invitée dans cette manifestation de grande envergure pourtant et dont les enjeux sont toujours énormes. C’était sans compter sur Trump et son actualité. D’abord car il fallait profiter de cette occasion pour que le monde du show bizz tape sur le système du président à travers notamment des scénarios de pubs assez ironiques ensuite parce que Trump n’a pas hésité à lancer son pari sur l’équipe qui va gagner, mettant un peu plus d’huile sur le feu, chose que Barack Obama s’est empêché de faire sauf une seule fois et il avait vu juste lui aussi.

https://www.youtube.com/watch?v=XF3wOrWBKjc

LA SOIREE DU XXL A L’AMERICAINE

Le Super Bowl est sans conteste l’événement le plus regardé aux USA et le plus suivi dans le monde. L’édition 2017 vient tout juste de s’achever avec 5 heures de diffusion sur de nombreuses chaines planétaires, 15 min de mi-temps et une tonne de pubs justifiant les 400 millions de dollars de dépenses publicitaires.

  • 1/3 de la population américaine soit 110 millions de téléspectateurs
  • 70.000 spectateurs dans un stade plein à craquer
  • 1,23 milliards de chicken wings
  • 51,7 millions de caisses de bières
  • 1 jour de congé maladie pour les américains
  • 5000 dollars prix moyen du ticket allant jusqu’à 70.000 dollars
  • 358.000 dollars par loge
  • 10 millions de dollars pour le budget du spectacle de moins de 15 min.

UN MATCH CHAUD BIEN CHAUD

Beaucoup de suspense dans ce match opposant les Patriots de New England aux Falcons d’Atlanta, ces derniers étaient gagnants de près de 28 points mais c’était sans compter sur un touchdown en prolongations de Tom Brady, le compagnon du top brésilien Gisèle Bündchen qui s’est arraché pour obtenir son 5è titre à 39 ans.

UN HALF TIME PAS FAIT A MOITIE

Si le match de foot justifie la fougue des américains, le show de la mi-temps compte autant sinon bien plus et justifie cette folle effervescence suivie et commentée par les médias du monde entier. Lady Gaga a livré un spectacle hallucinant sublimé par des effets très très spéciaux en sons, lumières, costumes. C’était Bruno Mars en 2014, Katy Perry en 2015 et Beyoncé et Cold Play en 2016.

L’extravagante Lady Gaga a livré un message politique et engagé contre Trump et son système. « Je crois en l’égalité et en le fait que l’état d’esprit de ce pays est un message d’amour, de compassion et de gentillesse ».

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici