#monlivresolidaire contre le virus de l’inculture

0
69

La culture fait partie de tous ces univers bloqués par la propagation du coronavirus. Plus de cinémas, plus de théâtres, plus de concerts de musiques, plus de galeries d’art, plus de librairies, plus de bibliothèques. Le désert culturel avéré dans le monde est bien une répercussion directe de la crise sanitaire liée au covid-19.

L’art virtuel s’est donc taillé une place de choix dans les nouveaux modes de vie propres au confinement que vivent certains pays encore et même avec l’après confinement, puisque les lieux et espaces d’art ne sont pas prêt de reprendre du service.

Le livre et la lecture, d’ailleurs en dehors de la crise, connaissent depuis plusieurs années une digitalisation importante pour répondre aux nouvelles exigences d’une jeunesse totalement informatisée. Mais c’est sans compter sur l’engagement et la passion de l’écrivain Adil Mesbahi qui vient de lancer une jolie opération de soutien au livre à travers le hashtag #monlivresolidaire.
Un soutien au livre puisque l’opération consiste à inviter des lecteurs à commander des livres suivant une liste de romans et à les recevoir chez eux. Une bonne idée de profiter du confinement pour inciter les gens à inclure entre deux commandes de denrées alimentaires et de besoins quotidiens, de la littérature pour nourrir leurs âmes.
Une action solidaire vu que 50% des recettes seront versées dans le Fonds spécial contre le coronavirus. « L’opération #monlivresolidaire se veut joindre l’utile à l’agréable. Faire une bonne action, en alimentant le Fonds spécial contre le coronavirus, tout en s’offrant de bons moments de lecture, synonymes d’escapade en ces temps de crise », indique un communiqué de l’écrivain.

Pour commencer l’aventure, rien de mieux qu’un roman d’action et d’espionnage signé justement de l’initiateur de l’opération, l’écrivain Adil Mesbahi avec son distributeur Youssef Bennani (Librairie du monde actuel). « L’espion aux deux visages », un premier opus d’une trilogie à la James Bond arabe nommé Khabir qui promet évasion et voyage en ces temps durs de confinement forcé.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici