Les marocains et le coronavirus, l’enquête du HCP

0
112

Le haut-commissariat au Plan (HCP) livre les tendances du mode de vie des marocains en plein confinement lié à la crise sanitaire du covid-19, à travers une enquête réalisée du 14 au 23 avril 2020, sur 2.350 ménages, de différentes catégories sociales de la population marocaine en ville comme en milieu rural.

– 34% des ménages marocains se sont confinés avant même l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire.

– (79%) ont respecté entièrement les règles du confinement, 83% en milieu urbain et 69% en milieu rural.

– 87% des marocains s’informent sur l’évolution de la pandémie Covid-19 via la radio et la télévision nationales, avec 93% en milieu rural et 84% en milieu urbain et une part de 6% seulement pour les réseaux sociaux.

– 24% des ménages, jugent que les prix des produits alimentaires de base ont augmenté au cours du confinement alors que 75% attestent d’aucun changement.

– 33% des ménages disposent de bavettes et de masques de protection en quantités suffisantes, 41% en disposent en quantités insuffisantes.

– 51% des ménages ne dispose pas de produits désinfectants

– 16% des ménages disposent de thermomètres.

– 34% des ménages affirment n’avoir aucune source de revenus en raison de l’arrêt de leurs activités au temps de confinement.

– 1 ménage sur 5 (19%) a reçu une aide de l’Etat pour compenser la perte d’emploi.

– Pour 48% des ménages, les enfants scolarisés au primaire poursuivent les cours à distance d’une façon régulière. 51% pour les élèves du cycle collégial, 69% pour ceux du secondaire et 56% pour les étudiants de l’enseignement supérieur. 51% des ménages ayant des enfants au primaire et 48% au collège ont des difficultés à suivre les cours à distance pour manque de canaux d’accès aux cours. Les réseaux sociaux sont les canaux les plus utilisés pour suivre les cours à distance : 40% des ménages avec des enfants au primaire, 44% au collège et 46% au secondaire.

– Pour 49% des ménages, l’anxiété est le principal impact psychologique du confinement, la peur pour 41% des ménages marocains, la claustrophobie pour 30% des ménages, 24% des ménages souffrent de troubles de sommeil, 8% des ménages présentent d’autres troubles psychologiques tels que l’hypersensibilité et la nervosité ou la lassitude.

– 18% des ménages ont ressenti une détérioration des rapports familiaux, 72% des ménages n’ont pas été influencés par le contexte du confinement, 10% vivent des rapports familiaux plus paisibles et plus consolidés.

– 66% des ménages suivent en confinement des séries ou des films, lisent ou font d’autres activités intellectuelles ou de loisirs, 51% passent plus de temps avec la famille, 37% ont recours à la religion, 35% maintiennent des contacts avec les amis/proches via les moyens de communication, 12% font du sport/mouvements physiques à domicile et 9% multiplient les sorties autorisées.  

– 24% des ménages sont très inquiets des menaces du Covid-19, et 46% sont plutôt inquiets. Ces inquiétudes sont dues principalement à la crainte d’être contaminé par le virus (48%), de perdre son emploi (21%), du décès (10%), à ne pas pouvoir subvenir aux besoins alimentaires du ménage (10%) et par rapport à l’avenir scolaire des enfants (5%).

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici