La Champions League se déconfine enfin !

0
65

Nous voilà, après 5 mois sans l’effervescence des matchs européens, de retour à nos sorties foot. Des millions de fans dans le monde se sont retrouvés hier, comme moi, dans un café du coin ou un QG post confinement. Avec ma bande ce fut au Venezia Ice du BD Ghandi, que nous avons inauguré l’événement, comme avant, comme si de rien n’était, avec le petit détail du moment : le masque au visage contre le covid-19

L’autre détail c’est le jour de la semaine, non pas un mardi et mercredi habituels, mais un vendredi pour les 1ers rencontres de la coupe aux grandes oreilles. Ce 7 août, le Real Madrid de Karim Benzema, a affronté Manchester City, le vice champion d’Angleterre, et la Juventus de Turin, championne en titre de Serie A, était face à l’outsider, l’Olympique Lyonnais.

La première rencontre était particulièrement attendue : Les Bleus de Manchester recevaient les champions d’Espagne le Réal. Le club anglais n’a fait qu’une bouchée de celui de la capitale espagnole avec une victoire 2-1, aidée par un Raphaël Varane, maladroit, offrant deux buts à ses adversaires. Lui et ses coéquipiers sont incontestablement passés à côté de leur match. La faute à qui ? Tout d’abord avant de trouver notre bouc-émissaire, rappelons l’issue du match aller. Sur la pelouse du Bernabeu, les Merengues s’étaient inclinés sur le score de 2-1. En toute logique, vu l’avance des british, les madrilènes n’ont dû avoir qu’un seul objectif : Marquer! Pour se faire, Zizou à aligné une attaque contestable, avec la présence inattendue de Rodrygo au détriment du très prometteur et effervescent, Vinicius. Ce dernier a prouvé maintes et maintes fois ses qualités d’ailier, entre vitesse, technique, agilité et folie dans le jeu. Il avait tout pour permettre aux siens de renverser la tendance. Deuxième déception, Raphaël Varane. Le défenseur français, champion du Monde n’a pas été bon et c’est le moins que l’on puisse dire. Il est le fautif sur les deux buts des Cityzens! Les supporters de Madrid peuvent néanmoins se consoler avec leur titre de champions d’Espagne.

Beaucoup à dire sur le match de la Juventus qui accueillait les Lyonnais dans son antre. Ils s’imposent 2-1 sans se qualifier, score total des deux matchs (aller-retour): 2-2. Issue nulle, mais avantage à Lyon qui a inscrit un but à l’extérieur contant double en cas d’égalité. Cette règle de la LDC peut être fatale et elle a sourit aux Olympiens. L’éternel Cristiano a tout de même marqué le match de son empreinte en inscrivant un doublé et pas des moindres puisqu’il devient le meilleur buteur de la Juventus sur une saison avec 37 buts !. Memphis Depay et ses coéquipiers peuvent maintenant se focaliser sur les quarts qui risquent de ne pas être faciles une nouvelle fois pour le petit poucet européen.

Une soirée intense malgré le zapping d’un match à l’autre pour satisfaire les deux clans de la soirée, en attendant les quarts de final qui se joueront en élimination directe, un facteur qui peut s’avérer décisif pour la qualification. En un match tout est possible, pas en deux.
En attendant, rendez-vous le samedi 7 août, pour le dernier huitième de finale retour qui opposera Bayern vs Chelsea, quelque part dans un coin de Dar Beida. 
Bon week end!

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici