STAN SAGA STORY

0
31

Les Stan nous envahissent encore et encore et encore. Cette paire de chaussures créées par Adidas en 1963 est incontestablement la plus folle shoes story de l’histoire. Si le mythe est français, ce petit bout de cuir marche aussi chez nous.

L’histoire commence tout gentiment 

Adidas, l’un des géants du Prêt à Sporter au monde, décide d’investir les cours de tennis et tout l’univers qui va avec et créé une chaussure pour le tennisman français Robert Haillet. En effet, 1 an après, c’est une chaussure en cuir blanche avec 3 petits trous d’aération et un bout de cuir de couleur verte protégeant les tendents qui est mise en vente.

Les Stan au Guinness

En 1973, la marque aux 3 bandes jette son dévolu sur le joueur Stan Smith et devient son sponsor officiel et bien sûr ne manque pas de créer une chaussure en son nom. Même design, même code couleur mais un label qui prend à fond et c’est les fameuses Stan Smith qui émergent en 1978 avec d’autres variantes de couleurs et des ventes qui montent en flèche pour rentrer dans le record Guinness avec plus de 22 millions d’exemplaires vendus en 1990. Mais comble du phénomène, Adidas décide de stopper la production des Stan Smith en 2012, jugeant que « le mythe est juste français ». Un coup marketing et un coup de maitre du fabricant bien sûr, car l’effet du manque multiplie le désir. Ce qui est fait car les nombreux fans en majorité des jeunes, devenus de vrais drogués des SS, font fureur sur les réseaux sociaux sommant la marque de ramener sur les étalages leur petit péché mignon. 2 ans après, Adidas reprend la production et enregistre un nouveau record de 40 millions d’exemplaires vendus.

La phobie des Stan

stansith-1

Seulement voilà, les drogués des Stan décident de se venger et un mouvement anti-Stan prend forme via une page Instagram nommée Stansmithophobe avec des photos et des messages insultants et montrant du doigt les stansmithofans. « Moutons » « Les 3 C : café, clops, Conasses en Stan Smith » « Moins de mégots sur cette photos que des Stan Smith dans le métro » « Mais non je ne suis pas comme tout le monde, je les ai pris en bleu » « Je marche vite parce que j’ai honte d’être comme tout le monde » « Si tu n’avais pas de SS, j’aurais pu t’aider à porter ta valise ». Et la liste est interminable de propos bien minables, penserons-nous, car nous on est fan de ces chaussures tout confort, chics, simples, passe-partout, elles épousent parfaitement bien, jeans, bermudas, robes…même si elles coutent bonbon : env. 900 dhs. Seul bémol, leur copie est partout vraiment partout, mais c’est la règle de nombre de best-sellers du prêt à porter, les sacs Louis Vuitton, pour ne citer que ce cas là, est bien la marque la plus exposée à la contrefaçon!

Alors Stansmithfans ou Stansmithophobes ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here